Exposition

Une exposition sur l’Europe dans un parc comme Mini-Europe, un paradoxe?

Comment se fait-il que l’information sur l’UE, réputée rébarbative, soit tellement naturelle à Mini-Europe?

Thierry Meeùs, administrateur délégué de Mini-Europe et également administrateur du Mouvement Européen Belgique, explique cela en comparant le projet européen à un mariage. Un mariage, c’est une rencontre positive où chacun se voit reconnu et reconnaît l’autre. S’il y a affinité, alors se crée un projet commun.

La visite de Mini-Europe suit le même principe. D’abord, les visiteurs s’amusent dans le parc. Ensuite ils apprécient la découverte de la diversité européenne. Ils sont encore plus fiers d’y reconnaître leur pays.

Chacun ayant été vu et reconnu, est dès lors plus ouvert à comprendre ce projet commun qu’est l’UE.

Si l’on tient bien compte de l’ambiance et de ce contexte de tourisme culturel, il y a donc bien continuité entre le parc et l’exposition.

Devant cette demande régulière, s’est créée une asbl, Mini-Europe Education, qui a pris en charge tout le côté informatif et éducatif sur l’UE. Maintenant encore, c’est cette asbl qui développe SPIRIT OF EUROPE.

Actuellement, Mini-Europe est le seul point d’information qui réunit à la fois la culture des pays membres et le côté institutionnel de ce projet commun. Ce succès incomparable auprès du grand public a entraîné le soutien régulier du Parlement et de la Commission européenne.